Métiers

Organisateur d’événements esport

Les compétitions de League of Legends ou encore les tournois de Fifa attirent des foules venues encourager ou regarder des joueurs du monde entier s’affronter sur grand écran. Un public conquis, des salles bondées et surexcitées, les événements gaming et esport sont de véritables shows nés de l’essor de la discipline et qui proposent une expérience différente des tournois en ligne.

Métier

Et pour orchestrer tout ce petit monde, les éditeurs font appel à des organisateurs d’événements esport. Un nouveau métier dont la responsabilité est d’organiser du début à la fin ces rendez-vous désormais incontournables.
A l’aise aussi bien dans la gestion de la logistique de l’événement que dans la communication ou encore la coordination de tous les corps de métiers mobilisés, l’organisateur d’événements esport est sur tous les fronts. Polyvalent, il ne laisse rien au hasard.

Missions

Une compétition esport en salle nécessite de penser à un ensemble de détails qui conditionnent de la réussite de l’événement. Son organisateur doit donc penser le projet de A à Z, en établissant un cahier des charges portant sur tous les aspects du show : du choix de la salle, à la réception du public, en passant par les moyens techniques alloués ou encore la sécurité et la restauration. Il doit pouvoir maîtriser tous ces points.
Aussi, il doit penser à la communication avant, pendant et après. Garantir la bonne diffusion, et également gérer le volet juridique tout en s’assurant de la présence des joueurs participants. Un métier global et touche-à-tout.

« Pour exercer ce métier, il faut surtout connaître les contraintes de l’organisation d’événement, à savoir les deadlines et la gestion des imprévus. Il est impossible de cadrer 100 % d’un événement avant qu’il ait lieu, mais l’objectif est de se rapprocher le plus possible de cet objectif pour n’avoir, le jour J, qu’un minimum d’imprévus à gérer », souligne Hugo Poiblanc, directeur de la communication de l’agence d’événementiel spécialisée dans le jeu vidéo et l’esport ZQSD Productions.


Hugo Poiblanc
CEO de ZQSD Productions

Compétences

Qu’il faille avoir une passion pour le gaming et l’esport est indéniable. Néanmoins, il en faudra bien plus pour organiser des événements. Finalement, il s’agit d’un métier de l’événementiel qui demande d’avoir une vision globale du projet et donc les compétences suivantes  :

  • Avoir un sens aigu de l’organisation
  • Connaître les techniques de communication
  • Connaître techniques commerciales
  • Connaître la gestion budgétaire
  • Savoir établir un cahier des charges
  • Développer et animer un réseau de partenaires

Désiré Koussawo, managing director chez ESL Gaming France, société organisatrice de nombreuses compétitions nationales et internationales, estime que l’exercice de ce métier demande de savoir gérer plusieurs aspects :

« Principalement, ils reposent sur des contraintes techniques fortes (équipements informatiques, accès internet, contraintes électriques et réseau, etc.), mais aussi sur la connaissance des contraintes liées à la politique de chaque éditeur de jeu, qui laisse peu de place à l’improvisation. Un autre élément important à prendre en compte est une contrainte d’agenda, ce type d’événement ayant le plus souvent lieu le weekend. »


Désiré Koussawo
Managing director chez ESL Gaming France

Qualités

De lui dépendra de la réussite d’une compétition esport, d’un tournoi ou d’un show. Dès lors, son organisateur doit posséder des qualités indispensables comme :

  • Une grande rigueur
  • Une imagination débordante
  • Une réactivité à toute épreuve
  • Une capacité relationnelle forte
  • Une bonne gestion du stress

La qualité principale selon Hugo Poiblanc repose sur « un grand sang-froid, notamment face aux situations compliquées et à la multitude de problèmes qui peuvent surgir au même moment. Il faut toujours prendre du recul pour réfléchir et prendre les meilleures décisions. Une autre qualité est l’apprentissage suite aux erreurs, qui permettent d’améliorer d’éditions en éditions les événements ».
Ce que l’on confirme du côté de DreamHack, organisateur d’événements esport : « Le sang-froid et la capacité à réagir vite sont essentiels. Mais aussi la force de persuasion et le courage d’emmener d’autres à vous suivre dans ce qui est une réelle aventure. »

Niveau d’étude nécessaire

Occuper ce poste demande un niveau d’étude solide avec un minimum de Bac +3. Il est possible d’intégrer une école spécialisée qui croise événementiel et jeu vidéo dès la fin du secondaire. Aussi, passer par la case commerce, événementiel ou marketing, pour envisager, ensuite, une formation spécifique.

Quelle formation ?

L’école G. Business, spécialisée dans les métiers du jeu vidéo, forme aussi à ceux de l’esport. Le Bachelor Management jeux vidéo et esport donne les fondamentaux dans les domaines du marketing, du développement commercial, de la communication et de la gestion. En trois ans, accessible après un Bac ou en admission parallèle, il enseigne, entre autres, à la création et l’organisation d’événements esport.
Après ces trois années d’apprentissage, un diplôme MBA Management jeux vidéo et esport est envisageable afin d’approfondir les acquis et permet de se spécialiser en Management de l’esport avec tous les outils pour concevoir des événements dans ce domaine (stratégie, sponsoring, etc.).
En plus de cette formation, on est persuadé chez DreamHack que devenir organisateur d’événements esport passe par « l’envie de partager sa passion de l’esport, la capacité à réunir les meilleurs éléments autour de soi et l’envie de construire quelque chose de réel, le temps d’un week-end ».

en savoir plus

Salaire

En débutant dans ce métier, un organisateur d’événements esport peut gagner autour de 2 200 euros brut par mois.

Evolution de carrière

L’expérience acquise dans l’organisation d’événements esport peut conduire à une évolution de carrière dans le milieu du jeu vidéo. Manager esport ou joueur professionnel est possible. Avec ses compétences en événementiel, il peut aussi envisager de devenir chef de projet ou encore occuper un poste dans le marketing ou la communication.

En résumé

👑 Quelles sont les missions de l’organisateur d’événements esport ?

L’organisateur d’événements esport a la responsabilité du bon déroulé de l’événement.

💰 Quel est le salaire d’un organisateur d’événements esport ?

Environ 2 000 euros brut par mois en début de carrière.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir organisateur d’événements esport ?

Ce métier demande une formation de niveau Bac +3. Une spécialisation en jeu vidéo est un vrai plus.

🎓 Quel Bac choisir pour devenir organisateur d’événements esport ?

Un Bac autour des matières scientifiques ou économiques est recommandé puis poursuivre ses études dans des écoles post-bac.

Comment devenir organisateur d’événements esport ?

Derrière toutes compétitions Fifa ou League of Legends se cachent un organisateur d’événements esport. Un métier récent dont la responsabilité est d’organiser de A à Z ces rendez-vous, parfois à grande échelle. Pour cela, il lui est demandé des compétences en matière d’événementiel, de communication et de gestion d’équipes. Pour devenir organisateur d’événements esport, l’école G. Business permet, avec son Bachelor Management & Business, option jeux vidéo et esport, d’accéder aux fondamentaux dans les domaines du marketing, du commercial et de la communication. Il forme, entre autres, à la création d’événements esport. De plus, en poursuivant, il est possible d’accéder au diplôme MBA spécialisé management de l’esport et se spécialiser en management de l’esport..

Métiers proches de organisateur d’événements esport

Continuez vos recherches autour des métiers du développement informatique liés au jeu vidéo :

Remerciements

Cette fiche métier « organisateur d’événements esport » a été réalisée avec l’aide de professionnels du secteur du jeu vidéo. Découvrez leur entreprise :

Hugo Poiblanc
CEO de ZQSD Productions
Désiré Koussawo
Managing director chez ESL Gaming France